NNC Logo
Northern Newfoundland Club of Great Britain



Eduquer correctement son Terre-neuve

Maintenant que votre petit chiot est pratiquement propre, reconnait son nom et y répond, sait marcher en laisse sans vous tirer, vous allez parfaire son éducation en lui apprenant quelques ordres nécessaires à la vie en cohabitation. La vôtre, la sienne et celle de votre famille. Car le chiot a besoin de règles, d’encadrement, sinon il est perdu, n’a pas de repère, et fait des bêtises, c’est tout simple !

Le plus facile, c’est de profiter d’un mouvement naturel de votre petit bichon pour intervenir. Par exemple :

  • vous le voyez se lever de son tapis pour vous rejoindre, vous lui dites « viens »,
  • il va s’asseoir pour vous observer, vous dites « assis »,
  • il s’allonge près de votre chaise vous commandez « couché ».

Vous saisissez le principe ? Un peu contraignant si vous n’avez pas toujours le nez sur ses activités principales.

Lui enseigner l'indication viens

C’est un des ordres de base, à assimiler pour comprendre les autres ordres. Vous profitez d’un moment où il vient vers vous pour l’appeler et lui dites « viens ». Vous le récompensez et le félicitez joyeusement. Vous pouvez également tirer vers vous la laisse en lui donnant l’ordre « viens », et le récompenser aussitôt.

Pour ne pas le mettre en situation d’échec, ne lui donnez pas cet ordre, au début, pendant qu’il fait sa sieste, ou est occupé à jouer, il n’obéirait sûrement pas tout de suite. Assurez-vous qu’il a bien entendu, il faut être ferme, enjoué, pas en colère contre lui, ni énervé, il le sentirait immanquablement et n’aurait pas envie de venir vous retrouver.

Lui apprendre assis et debout

Votre chiot en laisse, vous lui appuyez sur les fesses en lui disant « assis » et lui relevez en même temps le menton pour qu’il ne se couche pas. Vous le félicitez joyeusement.

Pour qu’il se relève, vous lui dites « debout » en tirant la laisse vers le haut. Répétez l’ensemble de cet exercice 2 ou 3 fois de suite, et recommencez le lendemain.

Lui apprendre l'indication assis

Une fois l’ordre « assis » assimilé, ordonnez-lui « couché ». Une astuce : vous lui mettez son jouet favori ou une friandise devant le museau mais hors de portée, il va s’allonger pour l’atteindre. Dès qu’il touche le sol caressez-le et donnez-lui sa récompense. Faites-le s’asseoir et se lever une nouvelle fois. Au bout de quelques leçons, votre chiot aura compris et vous obéira.

Lui apprendre l'indication pas bouger

Une fois assis, au bord d’un trottoir, en attendant le feu rouge, dans la voiture, en attendant votre permission de descendre, à la sortie d’un magasin interdit pour lui, beaucoup d’occasions d’appliquer cet apprentissage se présenteront dans la vie de votre terre neuve !

Votre chien étant assis ou couché – il a assimilé ces ordres déjà – éloignez-vous de lui à reculons en ordonnant « pas bouger ». S’il obéit, revenez le féliciter tout de suite. Allongez le temps et la distance de plus en plus, jusqu’à disparaitre de sa vue. Il va s’inquiéter, pleurer peut-être, vous le rassurez de la voix. Une astuce pour commencer est de déposer près de lui un de vos objets personnels. Il sentira votre odeur même s’il ne vous voit plus, et gardera votre objet sans s’affoler. S’il se lève, recommencez à lui dire « pas bouger ». Il comprendra que vous revenez et obéira rapidement.

Pour cet exercice difficile pour lui, veillez à ce que votre chien soit confortablement installé. Pas sous la pluie, ou au milieu d’un trottoir fréquenté par exemple. Il aurait du mal à se concentrer et serait perturbé.

Non ou stop

« Non », c’est non. Pas négociable, il arrête tout de suite. Une tape sèche en même temps si nécessaire. Un bruit soudain associé au « non ».

C’est un des ordres très utile pour faire comprendre à votre petit bichon qu’il n’a pas tous les droits, qu’il ne peut pas tout faire : pipi sur le tapis, sauter sur les visiteurs, faire des trous dans la pelouse, voler sur la table basse les restes de l’apéritif, aboyer sans raison, courser le chat, vider la corbeille à linge sale, etc.

Donne

Pour lui retirer de la gueule un objet dangereux, un trésor ramassé pendant la promenade, un jouet volé au bébé, votre cravate préférée, votre foulard en soie, saisissez fermement le museau de votre petit bichon, appuyez doucement ses babines contre les dents en lui disant « donne ». Quand il vous rend l’objet, félicitez-le, dites-lui que c’est bien !

Pour lui apprendre ces ordres, inutile de crier, de frapper, de lui faire peur. Il détesterait les leçons que vous lui donnez, n’obéirait que par crainte, et se dépêcherait d’oublier les acquis. Tout doit rester un jeu, le petit chien n’ayant aucun sens du devoir.

D’ailleurs vous le savez, votre petit chiot ne demande qu’à vous plaire, vous faire plaisir. C’est ce qui le guide, le motive – les récompenses aussi tout de même !


Doggy ( Male)


Nancy ( femelle)


Nancy avec Le chiot ( Hero)


Piggy qui s'amuse